Collectif Blast

Le Collectif interdisciplinaire BLAST, né à Lyon en 2014, réunit trois artistes aux compétences complémentaires : le sculpteur illustrateur Romain Lardanchet, le graffeur Kalouf et l’artiste
 lumière et architecte Julien Menzel.

 

 

913964_10151613607005783_862277720_o-1024x685Julien Menzel // aka Mr.ZL

 

Artiste lyonnais travaillant la lumière et la cinétique, Julien Menzel est architecte de formation. Son travail s’exprime par des installations, lumineuses et interactives, de l’augmentation de dessins et par la scénographie.

De l’oeuvre à petite échelle ( comme le Graffiti Augmenté en collaboration avec Kalouf en 2014) aux installations scénographiques monumentales (Transition, en 2013, avec le collectif MoooZ et LFA pour les nuits sonores 2013), ses oeuvres dialoguent avec l’environnement.

Son cursus à l’École Nationale Supérieure d’Architecture influence son travail par une sensibilité aux formes, aux matériaux et leur qualités plastiques. Sa démarche créative repose sur le dialogue avec l’environnement architectural d’une oeuvre, la fonction du lieu et son sens.

La lumière et le mouvement sont ainsi les outils qui permettent de mettre en place le dialogue entre les oeuvres de Julien Menzel et le site.
Ses travaux s’illustrent entre autres avec le collectif MoooZ, dont il est co-fondateur, et Il continue ses travaux avec le collectif lyonnais “humpff” depuis 2014.

MrZL.fr

 

 

kaloufKalouf //

 

Né le 31 janvier 1978 à Port-Gentil (Gabon), Pascal Lambert crayonne depuis son enfance et se fait connaître sous le  pseudonyme KALOUF à la fin des années 90 en réalisant des graff illégaux en pleine rue où il fusionne les lettrages, les décors et les personnages dans un style coloré, à la fois réaliste, caricatural et fantastique.

En 1998, il intègre le crew ACC, un groupe de 10 graffeurs qui investit des lieux improbables et se spécialise dans la création de fresques à thème de grande envergure. Pendant une dizaine d’année, il accumule les expériences enrichissantes et affine sa technique à la bombe et à l’aérographe avec ACC, mais aussi à travers sa structure Kaligraff, qui l’amène à voyager dans de nombreux pays, et les 3 Barons, un collectif de plasticiens, graphistes et peintres muralistes.
En 2010 KALOUF crée, avec le soutien du centre culturel d’Orly, sa première exposition personnelle sur toiles. Il y présente une quinzaine de tableaux déclinant les 4 disciplines de la culture Hip Hop. Depuis, son travail en solo, teinté d’hyperréalisme et de 3D, n’a cessé d’être reconnu dans le milieu du Graffiti et du Street Art.

kalouf.com

 

 

romain

Romain Lardanchet //

 

Né à Lyon (France) en 1977, Romain Lardanchet commence très tôt le dessin, une passion qui ne le quittera plus. Son œuvre reste marquée aujourd’hui par l’univers des robots et de la science-fiction qui a bercé son enfance, mais aussi par des rencontres précoces avec des personnages de légende comme le Baron de Munchhausen.

Ainsi, avec le temps, il s’est forgé un vaste monde peuplé de chimères mécaniques, de créatures issues d’un mélange de Fantasy et de Cyber-punk, mettant au service de son imagination une maîtrise technique étonnante qui lui permet de donner vie à des machines par le biais de l’illustration, de l’écriture et de la sculpture.

Guidé par l’admiration sans borne qu’il voue à Gustave Doré, son maître en la matière, illustrateur, entre autres, de la Divine Comédie de Dante et, bien sûr, des aventures du fameux Baron, il passe des centaines d’heures à réaliser ses dessins, mettant parfois plus de six mois à les achever quand, par exemple, il y crayonne un à un, en les comptant, quelque 5000 oiseaux !

Cependant, son procédé de création le plus récent, qu’il a baptisé « Mécamorphose », consiste à démonter des véhicules, voire même à les découper, pour ensuite les ré-assembler sous forme humaine ou animale.

Les œuvres de Romain Lardanchet, et particulièrement ses « créatures », de toutes tailles, peuvent être admirées à l’occasion de différentes expositions en galerie, mais aussi d’événements comme « Marseille, capitale européenne de la culture 2013 », ou « Japan Expo » et « L’Étrange Festival » à Paris. Elles sont également présentes dans des lieux de culture prestigieux, notamment la Demeure du Chaos à Lyon et le Musée d’art contemporain de Montréal.

Romainlardanchet.com

 

maloMalo Mathon //